• Rappel :

    Ce rituel est sacré et doit être respecté, comme tous les rituels que nous présentons. Ces 

    quelques explications sont données dans le but de mieux comprendre les natives et leur 

    spiritualité mais en aucun cas ces rituels doivent être copiés. Toute utilisation sans un vrai 

    medicine man native est une profanation et reste sans valeur.

                              

     

                   Hunka Lowanpi (the Making of Relatives)

                    ( LIEN DE PARENTE)

                   

    Ce rituel Lakota a été transmis par la Femme Bisonne Blanche.

    Le temps propice pour ce rituel est le mois d’Avril ou l’été en raison de l'abondance de nourriture à partager !

    C’est un rituel sacré pour établir un lien de parenté sur la terre, reflet de la véritable relation de parenté existant entre l’être humain et Wakan Tanka (le Grand-Père). 

    Il s’agit également d’établir un lien de parenté avec les autres hommes, même d’une autre nation.

    Il a été partagé avec le peuple Arikara pour la première fois.

    HANBLE : rêves réciproques....Deux personnes rêvent réciproquement l'une de l'autre.

    On fêtera cette expérience semblable, ce culte appelé Wakan icihanbla : Rêver de façon sacrée.

    Mato Hoksila eut la vision d'un champ de mais, alors qu'il voyageait il trouva le même champ de mais et ramena du mais au camp ! 

     Les Arikara envoyèrent des messagers pour demander qu'on leur rende leur bien et apportèrent du tabac tressé en présent.

    Les Lakota acceptèrent l'offre de paix. Mato Hoksila dit que les Lakota devraient établir avec ce peuple une paix perpétuelle qui sera un exemple pour les autres peuples.

    Grâce au Hunka Lowanpi, ce fut la 1ere utilisation du rite intertribal et un enseignement pour les Arikara.Le propre du rite était l'adoption par un aîné, relation père à fils, mère à fille ou encore, frères ou sœurs.

     Un jeune homme pouvait prendre pour hunka une femme plus âgée. Il devait choisir 3 amis, ses conseillers et donner une fête en leur honneur et leur dire qu'il ou elle avait choisi quelqu'un pour être son père, mère ou frère/sœur ou adoption et les envoyer à lui.

    Si la personne choisie acceptait, elle fumait la pipe et la passait.Celui qui demande le hunka donne la raison qu'il a choisi, soit la personne est malade, lui porte de l'Amitié ou un esprit lui a parle !

    Ceux-ci tenaient des réunions privées.

    Le hunka se doit de protéger les femmes et enfants de l'autre, beaucoup de dons sont offerts lors de cette cérémonie.

    On offre une pipe au chaman pour qu'il célèbre et chante le hunka ..

    Si celui-ci allume la pipe c'est l'accord du rite, les prières sont faites de manières sacrées et n'ont pas à être dévoilées ici, tout se déroule de façon très précise dans la disposition des offrandes et autres chaque chose a sa place bien déterminée.

    La Femme Bisonne Blanche est présente dans la fumée de la pipe, les énergies négatives seront aussi repoussées d'une certaine manière. 

    Cette cérémonie du Hunka Lowanpi avait lieu dans un tipi, à l’intérieur duquel une placeavait été nettoyée à l’aide d’un couteau pour y placer 4 charbons et de la sweetgrass (foin d’odeur) servant à la purification de toutes les choses intervenant dans le rituel. Il y avait la pipe, le tabac, les épis de mais ou queues de chevaux, la sauge, deux hochets très spéciaux qui représentent le pouvoir des esprits de façon très traditionnelle et surtout sacrée, la couleur rouge pour le jour et bleu fonce pour la nuit.Le rite se déroule de nuit, le chaman choisit les épis et peindra certains, d'autres pas, selon l'aide de son esprit, en bleu ou rouge.Les directions sont représentées

    Une vessie de bison était placée en face de la personne faisant la cérémonie qui tenait un morceau de tabac en direction de l’Ouest.

    A chaque étape il y avait des prières et des purifications. Le tabac était offert aux quatre directions avant d’être mis dans la vessie de bison selon un rituel bien précis.

    Le sac formé représentait ainsi les énergies de l’univers, une pincée de tabac étaient offerts aux cieux et à la terre mère avant d’être mis dans le sac devenu sacré selon un rituel sacré bien précis. L’ouverture en forme de bouche était alors fermée, un poil de bison et de la sweetgrass étaient placés au dessus et il était ensuite enveloppé dans une housse et fermé avec une corde aux deux extrémités pour pouvoir être porté.Le jour suivant les personnes, ayant participé à la cérémonie, fumaient cette pipe et la housse était présentée au peuple en signe de paix et de lien de parenté.

    La pipe, sortie de la loge, passait en cercle dans les mains du peuple qui l’embrassait sur la bouche en signe d’acceptation du lien de parenté.

    Elle était fumée une fois de plus et repassait dans les mains du peuple.

    Pour montrer le sacré, le sac était placé au sommet du pôle de la loge 28.

     Un autre tipi était préparé pour les rites qui allaient suivre.Le jour d’après dans le tipi spécial, la sweetgrass était placée sur des charbons et tout était purifié au-dessus de la fumée de la pipe sacrée. 

    Un autel sacré était construit, le peuple se peignait le visage d’une façon particulière pour l’occasion.Prières, purifications toujours jusqu’à la viande de bison séchée, et une fête s’ensuivait.La pipe était fumée et repassait par les mains du peuple.

    Pour les femmes le rite était le même sauf qu'elles ne se dépouillaient pas de leur vêtements, on insistait sur la générosité et l'hospitalité.

     Sitting Bull choisit, comme hunka, un jeune assiniboine dont lui et ses compagnons avaient tué toute sa famille. Ils seront tués ensemble !Il y a des cérémonies aussi pour donner un nom, avec remise de plume d'aigle des offrandes seront distribuées a l'assemblée de la viande séchée préparée de manière traditionnelle et du jus de cerise sauvage : canpa 

     

                                                                              Evelyne et Claudine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger