•  Note : En quelques lignes nous espérons avoir présenté le plus fidèlement possible ce très

     beau rituel sacré Lakota, son message universel de respect et d’amour pour Tanka Wanka, Terre et Cieux.

     Les prières dites par le chaman, certaines précisions restent de son domaine et ne figurent pas dans ce texte.

                              

                                    Tapa Wanka Yeyapi - (The Throwing of the Ball) 

                            Le lancer de la balle

                             « Wico'han Sakowin » 

     

    Waskan Mani reçut ce rite sacré en vision.Il aperçut une jeune bisonne au centre et des bisons aux 4 quartiers. 

    Elle lança la balle et les bisons, transformés en hommes, la ramassèrent et lui rapportèrent, elle la lança à nouveau à l'Est, au Sud....

    La balle représente l'univers, le tout, ce qui est et ce qui est pas .

    Une jeune fille vierge se tient au centre, figure dans un cercle où l'herbe a été coupée sur un terrain et des groupes sont aux 4 orients, elle lance la balle faite en poils de bison, aux 4 directions et aux zenith et nadir.

    Pour celui qui parvient à attraper la balle, signe de conscience et responsabilité à l'égard de la tribu, c’est une bénédiction, il la rapporte à la jeune fille qui la relance.

    La balle retombe sur le peuple comme le pouvoir de Wakan Tanka est reçu par peu d'hommes surtout en ces temps ou l'on n'essaie plus de courir après elle et certains, même, n'essaientpas de la saisir.

    Il faut rétablir le jeu de la balle et quelqu'un va la rattraper à nouveau.C'est l'espoir des Lakota.

    Parfois ce jeu était lié aux premières règles d'une jeune fille et il était organisé par les parents pour l'honorer.

     Ceux qui attrapaient la balle gagnaient un présent par la famille. Seules les familles avec des biens pouvaient l'organiser. 

    La jeune fille recevait ses instructions de vie, ses devoirs et une ligne rouge était tracée sur son front

     Ce jeu de balle était composé de quatre équipes et de quatre goals, installés aux quatre quartiers, représentant le cours de la vie d’un homme passée à essayer d’attraper la balle, car cette balle symbolise le Grand Mystère ou l’univers.Il est difficile d’avoir la balle car les forces adverses, représentant l’ignorance, sont contre l’homme

    Avant l’aube, les gens se réunissaient autour du tipi sacré qui avait été préparé.

    Sur le sol de la loge sacrée recouvert de sauge, le chaman nettoyait une place en face de lui avec un couteau et un charbon était mis dans le feu. Il purifiait la pipe avec de la sweetgrass.Il y avait la balle faite en poils de bison et couverte de peau de bison, un crâne de bison et tout l’équipement nécessaire.

    Dès les premiers rayons du soleil entrant dans le tipi, le chaman faisait l’offrande à Wakan Tanka, et un rituel spécial pour les 4 directions. Il plantait alors un bâton, dessinait deux lignes dans les directions dans un ordre bien précis. 

    Puis il faisait deux rangées de tabac au sommet des deux allées et le tabac était peint en rouge.

    L’autel représentait l’univers et tout ce qu’il contient. 

    En faisant l’autel sacré le chaman chantait le chanunpa wakan olowan (chant de la pipe sacrée), un autre lokota dans la loge faisait des sons bien précis sur le tambour.Une jeune fille prenait place à gauche du chaman.Le chaman peignait la balle en rouge pour la couleur du monde et en bleu pour les cieux d’une façon bien précise, en faisant des offrandes et des prières, de telle manière que le ciel et la terre étaient unis dans cette balle qui devenait très sacrée.

    Le chaman priait et consacrait la pipe. Puis il tendait alors la balle à la jeune fille qui devait la tenir dans la main gauche et lever sa main droite vers les cieux. Il priait à nouveau. 

    Le chaman sortait de la première loge, en tenant la pipe sacrée et la jeune fille suivait en portant la balle dans sa main droite. 

    Puis la fille jetait la balle vers l’Ouest et une des personnes l’attrapait. 

    Après l’avoir embrassée et présentée aux 6 directions, la personne la remettait à la fille au centre. 

    De la même façon la balle était lancée vers les autres Directions. La cinquième fois la balle était lancée tout droit et il y avait une grande ruée jusqu’à ce qu’une personne ait la balle et la redonne à la fille au centre.

    Quand le lancer de balle était fini, le chaman tenait le tuyau de la pipe sacrée vers le ciel et prenait Wakan Tanka à témoin. Il souhaitait que la relation établie avec le rituel qui venait de se faire puisse durer et demandait à Wakan Tanka sa clémence pour le peuple.

    La pipe sacrée était ensuite fumée ou touchée par toutes les personnes présentes, et ceux, qui avaient eu la chance de toucher la balle, recevaient des cadeaux en chevaux ou peaux de bison. 

    Tous les gens étaient heureux et faisaient une grande fête.Il s’agit là d’un rituel très sacré sous l’aspect d’un jeu mais les lakotas avaient biens des jeux aussi pour se distraire:la balle à la paume, la course, le tir à l’arc, le jeu de la plume, les osselets, le jeu de la raquette, du mocassin, la toupie,des jeux d'hiver, le jeu de la bille avec une balle de glace, de bois ou de pierre, jeu féminin et la pointe de corne pour les hommes, le lancer d'os des femmes.

    Pour les enfants : le jeu du pied du daim, la peau d'ours, la course à la nage, cache cache, jouer aux parents , à la poupée , un jeu de chasse aux bisons un peu plus dangereux pour les plus grands.Les enfants aimaient mettre une branche dans l'eau en hiver, la retiraient, l'exposaient au froid pour la geler et suçaient le glaçon. Les jeux étaient nombreux et divers, faits de bois, d'argile, d'os ...

    Les Lakota sont, à ce jour, très joueurs et ont gardé l'esprit du jeu dans le bon sens du jeu. Ils ont adopte tous les sports et aiment faire des paris sur les équipes, ils adorent les loteries, bingos, tous les tickets à gratter etc...Ils sont très heureux quand une personne gagne 

    Les Lakota sont, à ce jour, très joueurs et ont gardé l'esprit du jeu dans le bon sens du jeu. Ils ont adopte tous les sports et aiment faire des paris sur les équipes, ils adorent les loteries, bingos, tous les tickets à gratter etc...Ils sont très heureux quand une personne gagne

                                                                 Evelyne et Claudine

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger